Epargne Salariale, l'art de partager le profit

Publiée par Alain GODARD - COREAL SAS le 23 mars 2015

J'aime - 0 aiment

Big feuille de paye 13057542 150x150 L’Epargne Salariale présente des avantages réels tant pour l’entreprise que pour le salarié. Elle participe, aux côtés de la rémunération, au partage du profit.
Si on considère l’efficacité des systèmes de partage en mesurant le rapport entre le net après impôt pour le salarié et le coût total pour l’entreprise, on obtient en moyenne un taux d’efficacité de
• 45% (seulement) pour du salaire
• 77% pour de l’abondement ou de l’intéressement.
La différence provient bien entendu des charges sociales (allégées) et des impôts (supprimés).
L’entreprise dispose donc là d’un excellent moyen de fidélisation et de motivation de ses salariés. Pourtant, seulement 2 TPE sur 10 sont équipées, alors même que ce sont leurs dirigeants (également bénéficiaires) qui sont les mieux placés pour en cerner l’utilité.
Non seulement le salarié perçoit-il une rémunération non imposable, mais en plus, les plus-values générées par les plans sont non imposables. Malgré ces avantages, on constate une utilisation assez peu rationnelle des dispositifs. A cela plusieurs causes :
• Une mauvaise compréhension de la part du salarié du fonctionnement des fonds mis à sa disposition. Du coup, il place majoritairement son argent sur le fonds monétaire, lequel ne rapporte rien. C’est le mode même de commercialisation des dispositifs qui a privé le salarié de l’accès à une information personnalisée. COREAL fait bouger les lignes, en proposant aux salariés des conventions de conseil personnalisé en investissement financier. Mieux informé, le salarié peut ainsi mieux gérer son argent.
• Un choix difficile à faire entre disponibilité immédiate de l’argent et avantages (abondement, fiscalité) en contrepartie d’un blocage de l’argent pendant 5 ans. Pourtant, aujourd’hui, il est possible d’allier les deux grâce à un système d’avance. COREAL propose désormais ce type d’avance sur le nouveau Plan d’Epargne Entreprise.
• Une mauvaise connaissance de la part de l’employeur des souplesses du système : choix des formules d’abondement, des formules de calcul de l’intéressement, maîtrise du coût global. Une entreprise s’attachant les services de saisonniers ou une entreprise ayant une forte rotation de son personnel n’aura pas les mêmes stratégies d’abondement et d’intéressement qu’une entreprise familiale ou qu’une SCM de quelques médecins. Chacune aura besoin de discuter de ses besoins, de sa vision, de ses objectifs avec son conseiller en gestion de patrimoine pour déterminer les paramètres les plus adaptés.
Toutes les entreprises peuvent faire des progrès en matière d’épargne salariale :
• Celles qui sont déjà équipées peuvent passer à un système plus moderne, offrant des services nouveaux à leurs salariés ;
• Celles qui ne le sont pas peuvent, bien entendu, mettre en place ces dispositifs si efficaces.

Soutenu par

Aéroville
CCI Val-d'Oise
NashTec
Sodexo
Région Ile de France
Lafont Presse
Magazine Entreprendre
Intégrale Environnement
Prologis
Axa
Veolia Recyclage & Valorisation des Déchets
Roissy Dev Aerotropolis
Harry Traiteur
Engie
Pathé Aéroville
La Vallée Village

Site propulsé par Roissy Entreprises

Logo re

Roissy Entreprises, association de chefs d’entreprise, vise à faciliter le développement des entreprises, l’augmentation de leur chiffre d’affaires et la réduction de leurs coûts. Elle crée les opportunités de contacts, favorise la mise en relation entre ses adhérents et les membres du Réseau des réseaux et propose « le chasser en meute ».
Roissy Entreprises participe au  dialogue institutionnel afin de maximiser le développement durable des territoires en mettant en lumière les attentes et les besoins des chefs d’entreprises et en défendant leurs intérêts.

En savoir plus - Activités et Services - Avantages Adhérents